Maman-bébé.ch
Rue du Lac 15
1800 Vevey, Suisse

Horaires d'ouverture

Lu Fermé
Ma-Ve 9h00 - 18h00
Sa 9h00 - 17h00

Retrouvez-nous sur Instagram:
Livraison gratuite dès CHF 80 en Suisse

Est-ce une grève des soins infirmiers ? Comment remettre votre bébé à l’allaitement

Si vous êtes une maman qui allaitez, vous passez probablement beaucoup de temps à surveiller combien et à quelle fréquence votre bébé mange. Vous remarquerez donc aussi très rapidement si votre bébé mange moins fréquemment ou boit moins de lait que la normale.

Lorsque votre bébé change soudainement ses habitudes d’allaitement, il est important de comprendre immédiatement pourquoi et ce que vous pouvez faire pour y remédier. Lisez la suite pour savoir ce qu’est une grève des infirmières et que faire si votre bébé en a une.

Comment savoir s’il s’agit d’une grève des infirmières !

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une grève des infirmières ? C’est en fait une « grève d’allaitement » définie comme une période de temps pendant laquelle un bébé qui a toujours bien allaité refuse soudainement de le faire. Ce comportement ne se manifeste généralement pas avant les 3 mois du bébé et que celui-ci soit plus conscient du monde qui l’entoure.

Les bébés qui entrent dans une grève d’allaitement refusent généralement le sein mais semblent malheureux, pointilleux et mécontents de ne pas allaiter. Bien que votre bébé soit probablement parfois distrait au niveau du sein, le retrait ou l’enracinement au milieu d’une tétée n’indique pas une grève de l’allaitement, mais plutôt une distraction. C’est le refus d’allaiter pour une durée quelconque qui indique une grève des infirmières.

Parfois, une grève des infirmières est confondue avec le signe qu’un bébé est prêt à être sevrer. Cela est peu probable, car les bébés le sont rarement avant l’âge de 2 ans, et lorsqu’ils le sont, c’est presque toujours après avoir réduit progressivement la durée et la fréquence des séances d’allaitement plutôt qu’en arrêtant brusquement le sein.

Qu’est-ce qui peut provoquer une grève des infirmières ?

Les bébés peuvent passer par une grève des infirmières pour diverses raisons à la fois physiques et émotionnelles. Certaines causes pourraient être:

  • congestion ou mal d’oreille(s) qui rend les soins infirmiers inconfortables
  • un mal de gorge, une coupure ou un ulcère dans la bouche qui rend les soins infirmiers inconfortables
  • dentition et gencives douloureuses
  • frustration causée par une faible production de lait, un écoulement de lait trop lent ou une surabondance de lait ou encore d’un écoulement trop rapide
  • frustration causée par une modification du goût du lait due à des changements hormonaux ou alimentaires
  • une peur quelconque ressentie pendant l’allaitement comme un bruit fort ou le cri de la maman après une morsure qui a fait mal ou autre
  • sentir que vous êtes stressée, en colère, etc
  • un changement de produits de soins personnels qui change votre odeur
  • distractions causées par un environnement surstimulant

Bien que bon nombre de ces causes ne puissent pas être évitées, il est important de savoir ce qui se passe pour votre bébé et ce qui peut affecter le succès de l’allaitement maternel.

Que pouvez-vous faire à propos d’une grève des infirmières ?

Bien que cette situation soit stressante pour vous et votre bébé, il existe bien heureusement de nombreuses tactiques que vous pouvez utiliser pour aider votre bébé à revenir au sein avec succès.

Lors de la gestion d’une grève des infirmières, il y a deux principaux défis à gérer: maintenir votre montée et quantité de lait et vous assurer que votre bébé est bien nourri.

Lorsqu’un bébé prend moins de lait que la normale au sein, il est nécessaire de tirer son lait pour maintenir le bon équilibre et de donner celui-ci à votre bébé à l’aide d’un biberon pendant cette période. Ainsi vous pouvez vous assurer que votre bébé absorbe suffisamment de calories pour rester hydraté et bien nourri jusqu’à ce qu’il revienne au sein.

Toutefois, si vous craignez un problème médical conduisant à la grève des infirmières, une visite chez votre pédiatre peut aider à en trouver la cause et le mettre sur la bonne voie.

Après avoir tenté de comprendre les causes de la grève et travaillé à éliminer toute maladie ou autre problème, il existe plusieurs façons d’encourager votre bébé à téter:

  • Allongez-vous peau à peau avec votre bébé et offrez doucement votre sein.
  • Changez de position, y compris différentes prises et différents côtés.
  • Allaité dans une pièce sombre pour éliminer la distraction.
  • Offrez votre sein tout en étant assis ensemble dans un bain chaud.
  • Essayez de rester détendue et de travailler sur l’élimination de tout stress pendant la têtée.
  • Offrez beaucoup de renforcement positif pour un allaitement réussi.

Quand devriez-vous vous inquiéter ?

La plupart des grèves infirmières durent de quelques jours à une semaine. Si votre bébé refuse de manger quel que soit la façon dont vous essayez de le nourrir (sein, biberon ou tasse), perd du poids, ne fait pas pipi ou caca aussi souvent qu’il le fait normalement, ou affiche d’autres signes qui vous inquiètent, parlez immédiatement au pédiatre de votre bébé.

Si votre bébé allaite moins souvent qu’avant, mais qu’il mange au biberon ou au gobelet, et qu’il est clairement en bonne santé et heureux, vous pouvez être assurée que sa grève d’allaitement n’affecte pas sa santé globale.

En conclusion

Les grèves d’allaitement peuvent être frustrantes pour vous et votre bébé et peuvent être causées par diverses circonstances physiques ou émotionnelles comme dit plus haut. Une grève des infirmières ne signifie généralement pas que vous devez cesser votre relation d’allaitement avec votre bébé. Après quelques jours et avec un peu de câlins et de soutien supplémentaires, vous et votre bébé reviendrez très certainement à la tétée comme d’habitude !

Beaucoup de plaisir et prenez soin de vous.

Laisser un commentaire:

X